Site des phares de France

Les phares de la zone : Bretagne - Pays-de-la-Loire

alt

Phare de Lanvaon

Phare de Lanvaon

Phare de Lanvaon
 Phare de Lanvaon
1038 Lanvaon,
29880 Plouguerneau
 Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 Site : lanvaon.bzh
 Social : Le phare sur Facebook
 + d'infos : Lanvaon sur Brest terres océanes


Phare actif Expositions au phare Animations au phare      

 

Carte de la zone Bretagne - Pays-de-la-Loire

 Le phare de Lanvaon se situe à terre sur la route de Lilia, depuis bourg de la commune de Plouguerneau, dans l’estuaire de l’Aber-Wrac’h.

 C’est un feu de quatrième ordre, associé à celui de l’ île Wrac’h, distant d’environ 3 000 mètres, il indique toujours aux navigateurs la direcFon du grand chenal de l’aber Wrac’h depuis 1868. Ce disposif est complété par deux petits feux de mouillage, La Palue et Saint-Antoine, formant un second alignement qui amène les navires jusqu’au point de la rade où ils peuvent faire relâche.

 Lanvaon succède au fanal, trop peu visible, installé le 15 août 1845 dans une petite guérite aménagée sur la galerie occidentale du clocher de l’église de Plouguerneau et entretenu par son bedeau. Ce feu fixe blanc, éloigné de la côte de 5 kilomètres, était souvent invisible. De plus, les intempéries et le brouillard le rendaient néfaste à la navigation.

 Dessiné par l’ingénieur ordinaire Alfred Cahen (phare d’Ar-Men, viaduc de Morlaix...) et construit en 1868 par l’entreprise Martin de Landerneau, l’ouvrage sera livré à l’Administration quelque huit mois plus tard. Lanvaon revêt l’aspect d’une tour carrée, ses socle, soubassement, larmiers des contreforts, encadrements des portes, croisées, perron d’escalier et corniche sont exécutés en pierres de taille. Les contreforts sont en moellons piqués. Toutes les autres maçonneries sont réalisées en moellons ordinaires enduits d’un mortier de ciment Portland. La toiture est en ardoises de Châteaulin. L’escalier et les planchers sont en chêne. Dans les années 1980, les ingénieurs ont choisi de peindre le sommet de la tour d’abord en orange, puis en rouge afin de le rendre mieux repérable de jour depuis la mer.

 L’association éponyme « LANVAON » dispose d’une AOT (Autorisation d’occupation Temporaire) concédée par l’administration des Phares et Balises. Elle anime et restaure ce patrimoine maritime bâti afin de pouvoir l’ouvrir un jour à la visite. Elle y organise des manifestations culturelles : expositions de peinture, de photographies, de sculptures, cinéma et théâtre en plein air... Projet lauréat 2016 de l’appel à projets régional Héritages littoraux, l’association bénéficie du soutien financier de la Région Bretagne, dans le cadre de sa politique en faveur du patrimoine. Tout don, bénéficiant d’une réduction d’impôts, sera une aide pour un site d’intérêt patrimonial mais aussi et surtout l’assurance de transmettre aux générations futures leur Histoire.

 

Fonction Phare d’alignement
Localisation Plouguerneau, Finistère, Bretagne
Coordonnées 48° 36’ 40’’ N - 04° 32’ 12’’ W
Construction 1868
Allumage 15 novembre 1868
Nombre de marches 98 (pas encore visitable)
Hauteur 27 mètres (hauteur de l’ampoule)
Élévation 48,5 mètres (au-dessus des plus hautes mers)
Portée (milles marins) 13,5 milles (environ 25 km)
Caractéristiques du feu directionnel scintillant blanc
Caractéristiques de la lanterne Optique Lentille 1 panneau au 1/4 , focale 0,10 m
Source lumineuse Lampe halogène 90 W
Électrification 1960
Automatisation 1991
Extinction  
Protection Monument Historique Non Protégé MH
Gestionnaire Association “LANVAON”
Fréquentation 1 500 visiteurs annuels (donnée 2016)
Autre